MODELISME NAVAL BOIS
BIENVENUE SUR MODELISME NAVAL

LA TOPAZE - goélette de 1823

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par Bruno Orsel le Mar 5 Juin - 7:40

Bonjour,

Je vous présente ici la goélette La Topaze construite à Cherbourg en 1823.
Ce modèle est la concrétisation d’une étude historique que j’ai entreprise dans les archives de la marine il y a déjà plusieurs années. Comme je vous le disais dans mon message de présentation, désireux d’aller toujours plus en avant dans ma passion pour le modélisme, je me suis orienté vers la recherche historique.
C’est avec ce projet de La Topaze que je me suis lancé dans l’aventure, mais à l’époque, n’ayant aucune connaissance dans le domaine de la recherche, j’ai choisi ce type de goélette car Jean Boudriot avait publié sa monographie sur La Jacinthe et je me disais qu’au cas où je me perdrais dans les méandre des cartons poussiéreux, j’aurais toujours un élément sur lequel me raccrocher.

Le modèle de La Topaze :



Un petit rappel historique : La Topaze, lancée en 1823 fait partie d’une série de 8 goélettes construites d’après le plan dit de l’Anémone de l’ingénieur Delamorinière. 6 furent construites en 1823 : à Cherbourg : La Topaze et L’Emeraude ; à Bayonne : La Rose et l’Anémone ; à Toulon : La Jacinthe et la Jonquille. En 1824 à Lorient : La Mutine et La Légère.
Ma stratégie pour les recherches historiques fut de rechercher tout ce qui pouvait exister dans les archives concernant ces goélettes. Puis, suivant les résultats que j’obtiendrais, je choisirais pour la construction de mon modèle, la goélette pour laquelle j’aurais rassemblé le plus de documents. Ce fut les archives de Cherbourg qui me livrèrent le plus de secrets avec La Topaze et L’Emeraude. En finalité, j’ai choisi La Topaze parce qu’en plus de tous les documents trouvés à Cherbourg, le musée de la Marine de Paris possède un très beau modèle de la charpente de La Topaze que j’ai pu avoir entre les mains pour l’analyser.

Modèle de la Topaze au Musée de la Marine :



Mon intention n’est pas ici de vous livrer l’ensemble des documents que j’ai pu collecter, cela pourrait être fastidieux pour les personnes peu passionnées par l’histoire. J’évoquerais toutefois 2 documents essentiels.
- Le procès verbal de la visite des installations de la goélette La Topaze : A la fin de la construction d’un bâtiment, une commission se réunissait à bord de chaque bâtiment pour une inspection de contrôle et dressait un procès verbal de cette visite. En langage moderne, cela se nomme une réception des travaux. Le document qui découlait de cette inspection décrivait rigoureusement et dans le moindre détail toutes les installations du bord. C’est à partir de ce document que j’ai pu reconstituer en grande partie tous les détails que vous pouvez voir sur le modèle que je vous présente.
- Le devis d’armement : Ce document, outre la liste de tous les objets qui constituent l’armement d’un navire, consacre un chapitre à la mâture. Cette partie renseigne de manière très précise sur la composition de la mâture et indique pour chaque pièce, la longueur et le diamètre, des mâts, vergues et autres espars. Ce document se complète pour moi par le Manuel du gréement de Costé de 1826. Document essentiel qui m’a permis de dessiner tout le gréement de la Topaze.
Cette étude que j’ai menée très en profondeur a permis aussi de mettre au jour plusieurs différences avec la monographie de la Jacinthe de J. Boudriot.
Je m’arrêterai là avec les explications sur l’aspect de la recherche historique de ce projet, mais je serai ravi de répondre à toutes les questions sur ce sujet.

Le modèle est construit au 1/48è. Il est réalisé en ébène pour tout ce qui est noir, en buis pour les parties claires et en poirier pour les mats. Le doublage, en cuivre rouge, a été réalisé avec la technique de la photo-découpe et gravure chimique.
Je vous présente ici une série de photos de la coque et des emménagements du pont. Malheureusement j’ai peu de photos prises en cours de construction.

D’autres photos suivront dans les messages suivants.

Bruno Orsel














avatar
Bruno Orsel

Nombre de messages : 10
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 28/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par domdebe2000 le Mar 5 Juin - 7:45

Beau boulot et ça en jette avec de l'ébène cheers

Amitiés, Dom.
avatar
domdebe2000

Nombre de messages : 74
Age : 58
Localisation : Belgique - région liégeoise - Comblain la tour
Date d'inscription : 19/05/2012

http://domdebe2000.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par jeanflo le Mar 5 Juin - 8:43

Bonjour

Magnifique réalisation cheers cheers

C'est vrai que les différentes essences de bois font un contraste super affraid

@ pluche
avatar
jeanflo

Nombre de messages : 720
Age : 52
Localisation : sud de la france/VAR
Date d'inscription : 14/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par Denis le Mar 5 Juin - 10:17

bonjour bruno ,
votre modèle est sans conteste de qualité , cependant s'il est termimé , votre sujet est mal placé . .
denis

_________________
La culture c'est comme la confiture moins on en a et plus on l'étale ( Pierre Despropes )


Cordialement Denis
avatar
Denis
Administrateur

Nombre de messages : 1553
Age : 69
Localisation : Maubeuge Nord
Date d'inscription : 18/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par Guillaume JARDIN le Mar 5 Juin - 11:36

réalisation tout simplement somptueuse!

Guillaume JARDIN

Nombre de messages : 148
Age : 34
Localisation : 13
Date d'inscription : 15/04/2012

http://74gunship.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par coeurdemiel le Mar 5 Juin - 12:07

re


magnifique !!!

ébène et buis ........quelle magie !!!!!

tres admirativement herve pirat

avatar
coeurdemiel

Nombre de messages : 510
Age : 56
Localisation : blanzy saone/loire
Date d'inscription : 07/11/2011

http://guillemaut-coeurdemiel.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par Bruno Orsel le Mer 6 Juin - 8:39

Denis a écrit:bonjour bruno ,
votre modèle est sans conteste de qualité , cependant s'il est termimé , votre sujet est mal placé . .
denis

Bonjours,

Il me reste quelques menus détails à finir, mais si vous pensez qu'il faut changer le sujet de place, vous pouvez le faire.
Je fais une suggestion : pourquoi ne pas créer une rubrique " SUJETS ET ETUDES HISTORIQUES"

Bruno
avatar
Bruno Orsel

Nombre de messages : 10
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 28/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par Bruno Orsel le Mer 6 Juin - 10:37

alain60 a écrit:C'est une splendide réalisation. Et il est vrai que le buis, lorsqu'il vieillit prend une teinte très agréable.

Pourrais-tu donner plus d'information sur les différences existant entre la Topaze et la Jacinthe, modèle bien connu, dont plusieurs d'entre nous possèdent la monographie.?

Bonjour,

Toutes les goélettes du type Anémone sont rigoureusement identiques dans leurs formes, à savoir la carène. Là où il peut, y avoir des différences est dans les emménagements.
J. Boudriot nous explique que pour sa monographie sur Jacinthe, il est parti du plan type qui se trouve à Vincennes au SHD. Si ce plan est rigoureux pour le tracé des formes, il est plus que rudimentaire pour la représentation des emménagements. C’est néanmoins à partir de ce document qu’il a bâti sa monographie. Il n’y a donc aucune preuve historique que la Jacinthe fut construite comme elle est représentée sur la monographie.

De mon côté j’ai eu plus de chance en retrouvant au SHD à Cherbourg le « Procès verbal de la visite de la goélette du Roi La Topaze » en date du 19 juillet 1823. Ce document est capital et d’une très grande richesse de détails. C’est en partant de ce descriptif que j’ai pu reconstituer les emménagements du pont de la Topaze que vous pouvez voir sur le modèle que je vous ai présenté. Un autre élément important est le modèle du musée dont j’ai posté une photo. J’ai fait une analyse comparative entre le modèle du musée et le procès-verbal de visite et ils sont en tous points concordants.

Vous dire où sont les différences : je vous suggère de comparer les emménagements de la Jacinthe sur le plan de la monographie avec les photos de La Topaze. Je soulignerais toutefois quelques détails présents sur la Topaze : les hublots de pont pour donner de la lumière à l’intérieur du bâtiment, la filière au-dessus de la lisse de garde-corps pour les chutes à la mer, le banc de quart, l’habitacle, la drôme avec les mats de rechange et les avirons, la cheminée de la cuisine, les sabords de nage. Également le canot de 4,50m, (information donnée par le devis d’armement) alors que celui de la monographie mesure 6,20m, ce qui me paraît grand pour un bâtiment de 21m ! Autant d’informations précises relevées sur des documents historiques et donc irréfutables.
Une erreur cependant : la position du panneau d’accès au logement des maîtres. La monographie le positionne à l’arrière du mat de misaine, alors les règlements le situent toujours à l’avant. Ce qui est d’ailleurs représenté sur le plan type de Vincennes.

Une autre différence et pas des moindres porte sur le gréement. La monographie montre un gréement goélette portant deux huniers au mât de misaine. Boudriot nous explique que sa source documentaire est un petit croquis relevé sur une planche du Mémorial du Génie Maritime représentant La Mutine. Il précise aussi que ce plan date de 1835 (soit 12 ans après la construction des six goélettes) et qu’il est possible qu’il y ait eu des modifications.
Là encore j’ai eu de la change car j’ai retrouvé, toujours à Cherbourg, le plan de voilure de l’Emeraude et de La Topaze. Ce plan montre bien que ces goélettes ne portaient qu’un seul hunier.

Plan de voilure :



Cette information est confirmée par le devis d’armement où l’on retrouve toute la composition de la mâture (quantité et dimensions des pièces). Mais également par un rapport, trouvé à Rochefort, sur la mature des goélettes : Topaze, Emeraude, Rose, Anémone qui confirme, je passe sur les détails, que la mâture de ces goélettes est conforme au plan et aux devis d’armement.

Je vous présente ici une série de photos vous montrant les détails des emménagements.

Dans un autres message, je vous présenterai le gréement.

Bruno Orsel



Partie de l’avant, vue sur l’accès au poste des maîtres.



Canot à clins de 4,50m - les mats de rechange – les avirons.



Pompes et râtelier de manœuvres de pied de mat.



Caronade de 12 – on voit aussi la filière de garde-corps.



Banc de quart.



Capot de descente - clair-voie – habitacle – ancres de 50kg.



Hublot de pont (verre lenticulaire)



Coffres arrière et barre franche.



Doublage cuivre.


avatar
Bruno Orsel

Nombre de messages : 10
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 28/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par Denis le Mer 6 Juin - 11:17

Bruno Orsel a écrit:
Denis a écrit:bonjour bruno ,
votre modèle est sans conteste de qualité , cependant s'il est termimé , votre sujet est mal placé . .
denis

Bonjours,

Il me reste quelques menus détails à finir, mais si vous pensez qu'il faut changer le sujet de place, vous pouvez le faire.
Je fais une suggestion : pourquoi ne pas créer une rubrique " SUJETS ET ETUDES HISTORIQUES"

Bruno

Au risque de me redire, votre réalisation est de trés grande qualité, elle honore ce modeste forum .

Quant a la création d'une nouvelle rubrique comme vous le suggérez. Je m’en remets à l’avis des modérateurs. Il fût un temps ou les membres se sont plaint d’une trop grande quantité de catégorie ?

_________________
La culture c'est comme la confiture moins on en a et plus on l'étale ( Pierre Despropes )


Cordialement Denis
avatar
Denis
Administrateur

Nombre de messages : 1553
Age : 69
Localisation : Maubeuge Nord
Date d'inscription : 18/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par Bruno Orsel le Mer 6 Juin - 21:48


Merci Wilfrid pour ces mots de sympathie venant de ta part, car je sais aussi combien tu connais l'intérêt et l'importance de la recherche historique, source primaire et mère de toutes documentations sérieuses et nécessaire à notre passion.

Bruno
avatar
Bruno Orsel

Nombre de messages : 10
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 28/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par stf67 le Jeu 7 Juin - 4:41

Bonjour Bruno

Un rêve pour beaucoup et concrétisé par certains seulement...Toi en l'occurence à su effectivement le faire avec toute la rigueur qui s'impose et pour un résultat qui parle de lui même..

Tout simplement BRAVO cheers
avatar
stf67

Nombre de messages : 700
Age : 42
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 02/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par Neko le Jeu 7 Juin - 9:28

Bonjour Bruno,
un travail de maître.
avatar
Neko

Nombre de messages : 25
Age : 39
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 28/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par Michel Saunier le Jeu 7 Juin - 12:21

Salut Bruno
Ta Topaze mérite plus qu'un grand bravo, c'est une merveille d'exactitude et de finition.
avatar
Michel Saunier

Nombre de messages : 121
Age : 76
Localisation : Fontaine sous Jouy 27
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par Bruno Orsel le Mar 12 Juin - 7:12

Bonjour,

Je vous présente ici quelques photos du gréement de la goélette La Topaze.

J’ai pu reconstituer la mâture et le gréement en utilisant :

• Le devis d’armement qui donne toute la composition de la mâture en désignant pour chaque type de pièce sa quantité et ses dimensions. Il mentionne également la mâture de rechange.
• Le plan de voilure des goélettes Topaze et Emeraude que je vous ai présenté plus haut.
• Le manuel de Gréement de Costé de 1826. Ce document technique m’a permis de redessiner l’ensemble du gréement et d’en faire le descriptif.

Les voiles sont en soie teintée et la couture des laizes est représentée avec la technique du fil tiré.

La Topaze ayant été mise à l’eau en 1823, j’ai adopté la couleur blanche pour le pavillon de nationalité et la flamme de guerre. Période de la Restauration qui après la défaite de Waterloo en 1815 a abrogé le pavillon tricolore qui sera rétabli en 1840.

Si toutefois ce forum devait continuer à vivre, je que je souhaite vivement, je pourrai vous parler de l’évolution du pavillon national dans la marine française et les règles qui le régissent.

Bruno Orsel














avatar
Bruno Orsel

Nombre de messages : 10
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 28/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA TOPAZE - goélette de 1823

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum