MODELISME NAVAL BOIS
BIENVENUE SUR MODELISME NAVAL

Mon "Soleil Royal" du 1669

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon "Soleil Royal" du 1669

Message par Quanto48 le Mer 30 Mai - 14:02

Bonjour à tous.

Comme je l'ai écrit dans ma présentation, je suis abonné à la De Agostini pour construire le modèle de « Le Soleil Royal » lancé en 1669, en plusieurs versements, puisque je n'avais jamais construit des modèles de ce type et cette période, et a eu un beau coup d'oeil.
Je n'ai pas, cependant, aucune expérience de ce type de travail, et j'ai commencé parce qu'il semblait moins d'un problème de recherche sur les matériaux chez les détaillants divers, considérant que la construction de derniers modèles a été pendant plus de quarante ans.

La première déception était de découvrir la mauvaise qualité des matériaux, des instructions de montage à aucun critère technique grave, et surtout le manque de dessins.

Certains modélisateurs ont avancé l'idée qu'il s'agissait d'une élaboration du modèle Mantua-Sergal, puis j'ai acheté les dessins, mais j'ai réalisé que ça ressemblait à seulement les ornements de la superstructure, y compris les jardins, mais entre les deux modèles le meilleur était celui de Mantua-Sergal.

La première correction que je voulais faire, c'était de la formation du bouge des baux et une "tonture" plus réaliste, j'ai eu à réaliser parce que dans le modèle étaient droites.

J'ai commencé alors à chercher des nouvelles sur l'Internet.
C'est ainsi que j'ai appris beaucoup de choses que le modèle ne pouvait pas d'accord avec la réalité.
En particulier, j'ai réalisé que le tirant d’eau était plus haut du creux.

La conception de la coque, très massif, alors, ne semble pas approprié aux caractéristiques qu'ils auraient dû avoir un navire de guerre du premier rang, qui pourrait servir comme un vaisseau amiral de la marine de Louis XIV.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans cette image, je vous montre ma première tentative, abandonné après, de modifier le profil original en noir, des couples du vaisseau publié par De Agostini, et rouge, ceux qui, à mon avis, j'avais dessiné «à l'œil», qui semblait le plus probable.

Quand j'ai réalisé que, en particulier le «Soleil Royal» en 1669 n'a pas pu trouver de précieux documents, et que les premiers vrais documents traçables à partir de 1690 en date du le réaménagement première grande confiance sous le commandement de Tourville, j’ai augmenté mes recherches pour trouver des méthodes du période de construction à partir de laquelle extraire les dessins de la coque et de superstructures probables.

Les renseignements que j'ai recueillis, sont très hétérogènes, car, pour citer «Soleil Royal», n'est pas toujours précisé si c'est celui lancé en 1669, avant le réaménagement grande, si après avoir été brûlé à la Hogue, ou ce que le remplacé en 1692.

Les renseignements que j'ai été utile sont celles relatives à la "Le Soleil Royal", cité par Dassie, entre les navires du roi en service en 1671,dans le chapitre XX, page 110, de son "arcitecture navale", avec un déplacement de 2500 tonneaux, 120 canons, 1200 hommes.

…Et j'ajoute:

Quille portant sur terre, 142 pi,
longueur de l’étrave à l'étambot, 146 pi ½,
Largeur au maître bau 44 pi ½
Creux, 21 pi;
longueur de la Lisse d‘Ourdy, pi 32,
Hauteur de l'étambot, 31 ½ pi,
plat de varangue, 26 pi à 22 pi d’acculement,
la première batterie 7pi 3 po de hauteur (de planche en planche),
la second batterie 6 pi 8 po de hauteur,
il y a 16 Sabords de chaque côté de la première batterie et 4 sur l’arrière.
C'est ce qui est écrit dans une «copie» de la page du manuscrit "Construction" de 1690 reçu par Coulomb.

Les données qui sont répertoriés ci-dessus sont celles qui m'ont accompagné pour les comparer avec les autres.

Par conséquent, en appliquant l'une des "opérations" que la plupart des fabricants utilisés pour définir "quêste de l'étambot" comme la quatrième partie de «l’élancement de l'étrave », permettez-moi de déterminer, pour une taille de l’étrave, 18 pi et pur l''étambot, une dimension de 4 pi ½.

A bientot.

Antonino
avatar
Quanto48

Nombre de messages : 8
Age : 69
Localisation : Italia - Palermo
Date d'inscription : 28/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon "Soleil Royal" du 1669

Message par Michel Saunier le Mer 30 Mai - 15:27

C'est une belle recherche et qui montre que ce vaisseau est très séducteur
Mais cependant puis-je me permettre quelques corrections:
Longueur: 164 pieds 6 pouces
Artillerie: 110 canons et non 120, je ne vois pas où mettre une telle quantité. En effet 15 en première, deuxième et troisième batteries, soit 45 canons + 5 sur le gaillard arrière + 3 sur le gaillard d'avant + 2 sur la dunette, soit par coté 55 et 110 en tout. Les sabords de retraite, 4, ceux de chasse, 6, ne sont pas armés comme le premier à la proue de la première batterie. Ce qui fait déjà des écartements réduits par rapport à la norme.
et j'ajoute:
Quête de l'étambot: 4 pieds et demi (source Hubac soi-même)
Hauteurs sous barrots ou de planche à planche: attention Blaise Ollivier note des différences selon que l'on se trouve en arrière, en avant et au milieu.
Ceci dit bravo pour l'aventure
Michel
avatar
Michel Saunier

Nombre de messages : 121
Age : 76
Localisation : Fontaine sous Jouy 27
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon "Soleil Royal" du 1669

Message par Quanto48 le Mer 30 Mai - 17:48

Michel a écrit : … Mais cependant puis-je me permettre quelques corrections:
Longueur: 164 pieds 6 pouces
Artillerie: 110 canons et non 120….
… Quête de l'étambot: 4 pieds et demi (source Hubac soi-même)

Merci Michel pour les corrections.
Désolé pour l'erreur. Je confirme qu’il c’était mon erreur d'écriture. La longueur est 164 e demi pouces, aussi bien que la quête de l'étambot est 4 pieds et demi et l’élancement de l'étrave est 18 pieds. En fait, 142 + 4,5 + 18 est égal à 164,5 ou 164 pieds 6 pouces!

Pour l'artillerie, Dassié, sans doute indiqué par la puissance de feu maximale, ainsi que les hommes.
avatar
Quanto48

Nombre de messages : 8
Age : 69
Localisation : Italia - Palermo
Date d'inscription : 28/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon "Soleil Royal" du 1669

Message par Michel Saunier le Mer 30 Mai - 18:45

Dis-moi, ton prénom serait Salvatore ?
avatar
Michel Saunier

Nombre de messages : 121
Age : 76
Localisation : Fontaine sous Jouy 27
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon "Soleil Royal" du 1669

Message par Quanto48 le Lun 11 Juin - 20:59

Bonsoir Michel.

No, mon prénom est Antonino.
Félicitations pour votre modèle.

Dommage! Je ne sais pas comment nous pouvons répondre à nouveau pour discuter le Soleil Royal. Vous avez fait un excellent travail, mais je commence juste. Si vous souhaitez discuter, vous pouvez utiliser mon email personnel.
J'espère que Denis retourne à sa décision.
avatar
Quanto48

Nombre de messages : 8
Age : 69
Localisation : Italia - Palermo
Date d'inscription : 28/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon "Soleil Royal" du 1669

Message par Delbecq Marc le Dim 12 Mai - 7:20

Bonjour Antonino,

Depuis tout ce temps, ou en est ton projet? Quelques nouvelles de ton avancement? ou photos? ce serait sympha de voir ou tu en es.

Cordialement,

Marc
avatar
Delbecq Marc

Nombre de messages : 70
Age : 52
Localisation : Kluisbergen Belgique Flandre Occidentale
Date d'inscription : 01/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon "Soleil Royal" du 1669

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum